Dans cette deuxième partie, je vous présente quelques huiles essentielles (HE) bien utiles quand on a des problèmes de circulation. En principe, ces HE contiennent une combinaison de monoterpènes, de sesquiterpènes et de sesquiterpénols qui ont un rôle de décongestionnant veino-lymphatique: la molécule d’alpha-pinène est présente dans la quasi totalité des HE à action veinotonique. D’autre part, certaines de ces HE contiennent des esters et/ou sesquiterpènes qui ont un effet anti-inflammatoire bien utile dans ces cas-là.

[Cliquez sur le tableau pour l’agrandir]

Jambes lourdes HE

 Les HE peuvent être utilisées pures mais en raison de leur forte concentration en principes actifs, de leur capacité à franchir la barrière de la peau et à diffuser dans le sang (sans compter leur possible toxicité à haute dose pour certaines d’entre elles), il vaut mieux limiter cet usage à un traitement ponctuel, c’est à dire une seule goutte de HE, sur une surface de peau réduite, pour une application très limitée dans le temps. Par exemple, on peut utiliser des HE pures pour faire disparaître un hématome.

Il est préférable alors de diluer les HE dans une huile végétale (HV) ou de les incorporer dans une crème ou un baume. La dilution dans une HV ne devrait pas dépasser 20%. Par sécurité et si l’application risque de se prolonger dans le temps ou si une grande surface de peau est concernée, ce qui est le cas quand on veut traiter le symptôme des jambes lourdes, il vaut mieux se limiter à 5 voire <10%.

Il existe une HV particulièrement bien adaptée de part sa composition, dans le cas des problèmes de circulation. Il s’agit de l’huile de calophylle inophyle. Cette huile étant très riche en principes actifs, elle doit être également diluée dans une autre huile végétale à hauteur de 10-20%.

[Cliquez sur le tableau pour l’agrandir]

Jambes lourdes HV

On peut alors combiner l’huile de calophylle inophyle diluée, à des HE à propriétés veinotoniques. Je vous propose alors de fabriquer vous-même votre « huile veinotonique » en préparant une dose d’essai (environ 10ml). Attention, l’huile de calophylle inophyle a une senteur assez forte, à vous de voir si vous aimez…

Vous aurez besoin pour celà de: huile végétale d’amande douce par exemple qui servira de support à l’huile de calophylle inophyle, de l’huile de calophylle inophyle et comme HE, je vous propose d’essayer le lentisque pistachier.

DSC_0004 (2)

>

Ingrédients Quantités (g) Proportion (%)  En images
HV d’amandes douces 6,05 80,9  DSC_0003b
HV calophylle inophyle 1,14 15,2  DSC_0004b
HE de lentisque pistachier 0,29 3,9  DSC_0009b
Total 7,48 100  DSC_0003 (3)b

Appliquez cette préparation sur vos jambes en remontant vers le coeur, le matin et le soir (jusqu’à épuisement de votre dose d’essai… :-D)

Publicités